Thomas Tudoux est un jeune artiste dont la pratique propose une approche critique et grinçante des servitudes volontaires dans lesquelles nous nous tenons au quotidien, aidés en cela par nos outils techniques. Il met en place des procédures d’évaluation absurdes pour les conjurer, s’attaquant avec une persévérance toute sisyphienne aux mécanismes de l’action, par peur de l’inaction peut-être, ou au contraire d’un activisme déplacé ou inutile. Ses listes, ses séries de notes et ses instructions sont autant de repères auxquels se raccrocher face à la menace du chaos et la perte totale de sens et des valeurs, face à l’incertitude de ce qui vient.
Thomas Tudoux développe une démarche qui conjugue une certaine simplicité, un prosaïsme lié à la vie de tous les jours et à ses névroses, et une pertinence de propos en phase avec la période de désorientation générale que nous vivons. Il interroge la nécessité de rester dans l’action, dans le faire, sans aucun moralisme et sans nous apporter de réponse quant à ce que nous devons entreprendre pour survivre et pour retrouver du sens dans nos existences.















RAPHAËL JEUNE

Mai 2010