Production :
L’Atelier de la Gare


Remerciements :
Julien Gainche & Blandine Tuffier, Eva Prouteau (texte)


CITIUS-ALTIUS-FORTIUS

Bâche plastique,
230 x 130 cm,
2013

Quatre clous sont fichés dans le mur, et pourtant cette bannière défraîchie pend à semi-décrochée, comme un drapeau mis en berne. À mi-chemin entre la bâche de manifestation sportive et l’étendard politique, elle est ornée d’un blason ambigu qui agrège de nombreuses références (couronne de laurier, drapeau à damier, chronomètre et devise Olympique). Lourde de toutes ces strates d’histoire sportive et politique, cette bâche plastique semble accuser de sérieux signes de vieillissement. Trop usés, les symboles, ou au contraire sourdement vivaces ?